Accueil > Instruments

La découverte du nanomonde est inéluctablement associée à la microscopie, un ensemble d’outils adaptés à l’observation de la matière et des objets à différentes échelles, depuis le visible (100µm) jusqu’à l’atome.
Microscope optique USB-Nanomonde-nano@school
Le microscope optique: il permet des observations jusqu’à 0,5 micromètre environ. Les plateformes du CIME Nanotech disposent de deux types de microscopes optiques.
Le microscope USB tout terrain pour voir aussi bien les poussières que sa propre peau, les fibres de sa chemise, les acariens sur le fromage, un cheveu.Microscope optique haute performance LEICA-nanomonde-nano@school

Le microscope LEICA « haute performance » pour voir encore plus de détails, comme les écailles du cheveu, les fibres du papier, les cellules vivantes, le mouvement brownien…

 

 
Quand on ne peut plus voir avec le Microscope Optique, c’est à dire avec ses propres yeux aidés par des lentilles, on se met à « palper ». C’est ce que font les microscopies dites de « champ proche » :

Le microscope à force atomique (AFM): une pointe de silicium dont les mouvements sont détectés par un faisceau laser permet de palper les surfaces à l’échelle nanométrique, par exemple de toucher un virus avec cette pointe.
A Nano@School, il y a plusieurs AFM qui sont utilisés pour imager par exemple, la structure des CD, DVD et des disques Blue-ray.

Microscope à force atomique-afm-2-nanomonde-nano@school

Microscope à force atomique-afm-nanomonde-nano@school

 

 

 

 

 

 

 

Microscope à affet tunnel STM-nanomonde-nano@schoolLe microscope à effet tunnel (STM): Une pointe de microscope peut interagir avec une surface, soit par contact mécanique (c’est le cas de l’AFM) soit à distance, c’est-à-dire par liaison électrique entre la pointe et la surface (STM). Il s’agit alors d’un échange d’électrons. Le STM permet de contrôler cet échange d’électrons entre les atomes de la surface et de la pointe.
C’est le microscope emblématique des nanotechnologies.

 

Le microscope électronique à balayage: Dans le microscope électronique, on remplace les photons du faisceau lumineux par un faisceau d’électrons. C’est un appareil très puissant, qui implique les techniques de vide et de haute tension, permettant de produire des images jusqu’à des résolutions nanométriques. Le CIME Nanotech est équipé de ce type de microscope, mais il n’est pas utilisé dans le cadre des ateliers Nano@school.