Accueil > Quelques métiers du CIME

Le CIME est un endroit particulier car il est dédié à la formation. Mais, comme tout laboratoire, il rassemble des métiers de différents niveaux : des ingénieurs, de formation Bac +5, des techniciens, de niveaux Bac à Bac +3 et des chercheurs et enseignants, niveau Bac +8. Rassemblés autour de thématiques communes ou «plateformes»,  ils travaillent en équipe sur des aspects complémentaires.

La journée Nano@school au CIME est une bonne occasion de rencontrer ces professionnels et ainsi de les interroger sur leurs métiers et sur leurs parcours de formations.

 

Responsable de plateforme technique

Métier de responsable de plateforme technique - CIME NanotechSa mission première est l’assistance à l’enseignement et la recherche par la gestion, le suivi et l’exploitation du matériel de la plateforme dont il est responsable. Concrètement son rôle consiste à :
- gérer le parc d’équipements (s’assurer que les matériels fonctionnent et qu’ils répondent aux besoins des utilisateurs (au CIME : les enseignants, leurs élèves et les chercheurs), tout en respectant les normes de sécurité
- faire le lien avec les fournisseurs, planifier les interventions de maintenance et d’approvisionnement; il s’occupe des commandes de consommables et de nouveaux matériels
- réaliser des formations, assister les personnes utilisant les équipements et participer à la fois à la mise en place de travaux pratiques d’enseignement (TP) et d’expérimentations pour des travaux ou opérations de recherche. Par ces missions, il contribue fortement aux projets de recherche.
- gérer les plannings et le budget de sa plateforme.

De formation bac + 2 à bac +5, le responsable de plateforme a suivi un parcours de formation technique (en physique, électronique, microélectronique, design industriel, biochimie, biologie…)  qui l’amène à connaître et appréhender les équipements dont il est responsable et aussi à apporter des connaissances, ou compléments de compétences aux utilisateurs. La polyvalence et un bon sens du relationnel sont des qualités importantes pour collaborer efficacement avec les enseignants-chercheurs. La diversité des responsabilités attribuées rend ce poste non routinier au quotidien mais aussi propice à la mobilité.

 

Concepteur-Designer en microélectronique

Métier de concepteur-designer en microélectronique - CIME NanotechLe travail mené par un concepteur de circuits intégrés est comparable à celui d'un architecte dans le bâtiment. A partir de l'expression d'un besoin, il dessine les plans qui serviront à fabriquer le circuit intégré électronique en salle blanche.
Il travaille à la conception d’architectures de circuits sur des logiciels informatiques de CAO (Conception Assistée par Ordinateurs) très élaborés.
A chaque étape, le concepteur effectue des simulations de comportement et apporte les ajustements nécessaires. Quand les résultats obtenus en simulation sont satisfaisants, une étape de validation sur matériel est effectuée à travers la réalisation d’une maquette (ou démonstrateur). C’est ensuite que la puce est fabriquée en salle blanche, à partir des plans de fabrication réalisés en conception.
Un premier lot de puces prototypes (circuits intégrés) passe entre les mains d’une nouvelle équipe de test, qui vérifie son comportement à l’aide d’outils de mesures électriques. Ensuite seulement, la production à plus grande échelle peut  être organisée pour que ces puces viennent équiper les téléphones portables, les PC, les tablettes,…

Personnels ingénieur (Bac + 5) de formation microélectronique, le concepteur intervient sur une des multiples étapes de la conception d’un circuit. Processus qui implique différents lieux (équipements, entreprises) et différentes équipes de qualification complémentaire. Il s’agit de faire preuve de précision et de rigueur mais aussi d’imagination dans la conceptualisation de solutions efficaces et adaptées.

 

Enseignant-Chercheur & Responsable pédagogique de plateforme

Métier d'enseignant-chercheur et responsable pédagogique - CIME NanotechL’enseignant-chercheur est amené à travailler sur une plateforme du CIME sous différentes fonctions:
- enseignant : il forme et transmet son savoir aux étudiants lors d’ateliers ou de TP qu’il imagine et organise
- chercheur : le CIME est un endroit riche en matériel et équipements  de pointe mis à disposition pour servir les travaux de recherche menés par des enseignants. Ce partenariat  contribue à créer de fortes synergies et des collaborations étroites entre la recherche et l’enseignement. Les équipements pour la fabrication et l'analyse des biopuces, pour la microfluidique, ont été acquis de cette manière.
- responsable pédagogique de plateforme : il discute et étudie les opportunités de projets de nouveaux TP, pour répondre à des thématiques d’avenir pour les étudiants en vue de maintenir le niveau de  leur employabilité. Dans cette optique, il participe à la stratégie de développement de la plateforme et définit les investissements en lien avec les autres chercheurs, les enseignants-chercheurs et de manière complémentaire aux autres plateformes. Il veille également à la dimension sécurité des TP et des installations dans un souci de prévention des risques pour les utilisateurs.

L’enseignant-chercheur a suivi un parcours de formation scientifique jusqu'au niveau master (bac + 5), puis obtenu une thèse. En tant que responsable pédagogique de plateforme, il a déjà une certaine expérience dans la recherche afin d’être capable de coordonner la grande diversité des TP associés.