Accueil > Des spins à trier ? Pensez RPE pulsée…

Deux équipes INAC associées à un laboratoire de Varsovie ont utilisé la Résonance paramagnétique électronique (RPE) pulsée, en plus de la magnétométrie, pour étudier les propriétés magnétiques d’un échantillon de polyanilines dopées. Ils ont pu ainsi trier et identifier les états de spin présents dans le matériau (non couplés, couplés par deux, trois, quatre…), au lieu d’obtenir une simple somme de contributions : des données fort utiles pour optimiser ces propriétés magnétiques.
L’objectif de ces travaux est d’améliorer le couplage des spins dans le polymère par aller-retour entre les chimistes et les spectroscopistes, et de mettre au point de nouveaux matériaux magnétiques constitués de polymères organiques.
 
Contact : vincent.maurel@cea.fr

Découvrez MINA-NEWS version mobile
Fermer